citéradieuse2

La cité est selon son étymologie le « territoire dont les habitants se gouvernaient par leurs propres lois, corps des citoyens ». Pour Platon, la cité est une société idéale gouvernée par les philosophes. Agrippa d’Aubigné en fait également référence dans « Les Tragiques » (il faut bien qu’il reste quelque chose de mes études de lettres…).

En ces temps un peu sombres où les dictatures succèdent aux démocraties et où un ultralibéralisme mondialisé et effréné va finir par achever notre pauvre planète Terre (ou sans doute l’humanité bien avant), j’ai visité la cité radieuse de Le Corbusier, un rêve d’enfant…citéradieuse3

A l’heure où 53 % de la population mondiale vit en ville, souvent dans des conditions difficiles, il est agréable de visiter un « logement social » qui a été pensé pour le bien-être de ses habitants. Certes, il est évident que le lieu s’est « boboïsé » (bien que la notion de bobos aille mieux à Paris qu’à Marseille. D’ailleurs notre capitale vient de dépasser Tokyo et se retrouve à la troisième place des villes les plus chères après Londres et New York.)

citéradieuse4Avec cette cité radieuse, on découvre une vision devenue utopiste du bien vivre ensemble, à notre époque où l’on désigne en permanence des boucs émissaires à notre mal de vivre et où notre société s’émiette en communautés et autres groupes d’intérêt incapables de partager quoi que ce soit.

Une bulle de quiétude dans la ville…citéradieuse1