arc-en-ciel

 

Comment ça va, vous ? L’expression d’origine moyenâgeuse, est simplement le questionnement de savoir si vous allez à la selle, en deux mots si vous faites de beaux cacas, synonyme de bonne santé. D’ailleurs en anglais, l’expression équivalente est « how do you do ? » est-ce que vous faites bien (caca) ?

 Personnellement je vais bien, merci.

 Pourquoi je vous demande si ça va ? J’ai eu cette idée justement sur le pot. J’ai pensé à tous ces gens qui ne vont pas bien, qui ont des tracas, des ennuis, qui s’inquiètent. Je me suis dit qu’on ne leur facilitait pas la tâche et j’ai réfléchi. En fait, je me suis dit que non, c’était l’inverse, on leur facilitait beaucoup la tâche.

 

Les nouvelles anxiogènes

 Depuis des années je n’ai plus la télévision et je n’écoute pratiquement plus la radio, hormis sur les longs trajets en voiture. Cela veut dire concrètement que j’évite les 90 % de mauvaises nouvelles par jour. Certes, s’il y a un attentat ou la mort d’une vedette, je ne le sais pas à la minute, et encore si je ne suis pas sur les réseaux sociaux. Adieu breaking news, alerte attentat et autres catastrophes… Certains peuvent me rétorquer que je ne suis pas informé. Oui, et alors ? Cela a changé ma vie positivement. Je suis calme et détendu dès le matin avant même de faire mon « tai qi quan » quotidien, quand d’autres s’angoissent sur BFMTV en boucle.

 

We are the champions of… anxiolytiques

 Difficile d’avoir une information fiable sur la consommation d’antidépresseurs et d’anxiolytiques en France. Pour certains médias, nous sommes les champions du monde ou d’Europe, pour d’autres loin derrière l’Islande et juste après l’Allemagne. Ce qui est certain, c’est qu’un Français sur quatre environ en consomme. (Soit 48,9 millions de boîtes remboursées en 2015 par la Sécurité sociale). C’est une bonne nouvelle, on veille sur vous. Vous pouvez aller mal comme bon vous semble, l’État allié aux lobbys pharmaceutiques a la solution avec ses pilules de couleur.

 

Quand la santé va, tout va…

 Comme il le fait en soignant les cancers donnés par les mêmes firmes chimiques qui vous enjoignent à consommer cinq fruits et légumes remplis de mollécules cancérigènes bons pour votre santé. On n’arrête pas le progrès…

Manger et cuisiner sainement est également une source de bonheur que je ne soupçonnais pas plus jeune.

 

Les amis, les amours mais pas les emmerdes.

Autre source de bonheur : les amis. Dans cette vidéo, l’université d’Harvard a fait une enquête sur 75 ans montrant que le bonheur, c’est l’interaction avec les autres. Dieu bénit mes amis. Ils sont toujours là quand il faut.

Et les amours ? L’homme est fait pour ça. Pour aimer, pour faire l’amour, pour baiser… (d’ailleurs perso, cela commence à faire un moment, si jamais une bonne âme… Enfin bref !)

 

Alors, comment allez-vous ?